WKND 99.5 FM

A-O-K

Tai Verdes

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Jean-François Roberge ouvre la porte aux fenêtres fermées

Le ministre de l’Éducation du Québec demande aux enseignants de faire preuve de « discernement » concernant l’ouverture des fenêtres en classe.


Actuellement, pour contrer la propagation du variant Omicron, le gouvernement Legault recommande au personnel de les ouvrir pour faire circuler l’air dans les classes qui ne sont pas dotées d'un système de ventilation mécanique.


Or, au micro de TVA vendredi, Jean-François Roberge, admet que ça peut avoir plus de conséquences que de bénéfices lors de froids extrêmes.


Il rappelle que des lecteurs de CO2 ont été installés à ce jour dans 42% des classes de la province.


Ceci dit, comme le racontent notamment La Presse et Le Devoir, des lectures effectuées dans certains locaux dernièrement affichaient le double, voire près du triple de la limite de CO2 établie par Québec.


De son côté, le Journal de Montréal fait état de classes où le mercure descend sous la barre des 15 degrés en raison des fenêtres ouvertes, forçant les élèves à garder leur manteau.