WKND 99.5 FM

Grenade

Bruno Mars

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Réforme de la DPJ : Régine Laurent prône la prévention

Régine Laurent brosse le portrait d’un Québec bien dysfonctionnel en matière de protection des enfants.


Lundi après-midi, l'infirmière de formation et ex-syndicaliste a présenté le très attendu rapport de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, qu'elle préside. 


Parmi les nombreuses « recommandactions », le rapport propose un important virage vers la prévention. 


Régine Laurent présente la DPJ comme une option de dernier recours, et implore le gouvernement d'offrir plus de services de première ligne pour appuyer les familles qui ont besoin de soutien, sans qu'elles n'aient à se rendre à la DPJ. 


Déplorant que tant d’énergie ait été consacrée à blâmer les intervenantes débordées depuis le décès de la fillette de Granby, en 2019, la présidente parle d’une responsabilité collective, et demande à Québec de revaloriser leur profession et d’alléger leur charge.


Elle recommande aussi à l’adoption d’une charte des droits de l’enfant, et une meilleure communication entre les intervenants pour que plus jamais un enfant ne puisse être échappé par les services sociaux. 


Régine Laurent appelle aussi Québec à protéger l’identité des enfants autochtones pris en charge par le système, un devoir dont elle souhaite par ailleurs l’inscription dans une éventuelle Charte des droits de l’enfant.