WKND 99.5 FM

Mont-royal

Noé Talbot

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Les masques et gants du début de la pandémie ont coûté cher

L’achat d’équipements de protection individuelle par Québec au début de la pandémie a coûté cher.


C’est ce que révèle un rapport de la vérificatrice générale Guylaine Leclerc dévoilé mercredi.


On y explique que le gouvernement Legault a attendu plus d’un mois après la déclaration d’une urgence mondiale par l’OMS, en janvier 2020, pour s’attaquer aux stocks de blouses, de gants et de masques.


Les prix étaient alors beaucoup plus élevés.


Elle souligne aussi que la réserve d’EPI créée en 2006 a été épuisée en 2010, et jamais approvisionnée par les gouvernements depuis.


Ces décisions ont mené à une perte chiffrée à près de 1 G$ pour l’État québécois.